Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 novembre 2009 3 11 /11 /novembre /2009 00:03


Je vous assure, je ne fais pas que dire ou faire des couanneries.

Non. Je sais tricoter aussi. Enfin, un peu. Surtout des écharpes parce que c'est facile.

Et donc, pour changer, je vais vous filer le tuto d'une super écharpe. Enfin, moi je la trouve super, mais tous les goûts sont dans la nature bien sûr. A chaque fois que je la porte, on m'en fait compliment. Ou alors, y a que des gens hypocrites qui vivent ici

Ceci dit, pour celles qui ne se sentent pas l'envie de tricoter -je précise que cette écharpe est HY-PER FACILE à réaliser-, je peux quand même vous donner une occupation : il s'agit d'aller rendre une petite visite à un blog que, personnellement, j'apprécie beaucoup. Entre autres parce que j'aime bien avoir la surprise du thème des nouveaux billets publiés. Diversité, culture, curiosité, humour, enfin tout bien, quoi !

Voici le lien : chez Gris-bouille-âge

Merci pour elle !


Et maintenant, les tricoteuses, à nous !

Voici la bête :



Et voici l'explication :

Echarpe Tortellini :

Monter 14 mailles (aiguilles 6).

 

Tricoter 10 mailles à l’endroit et laisser en attente les 4 mailles restantes sur l’aiguille de gauche.

 

Tourner, glisser 1 maille sans la tricoter sur l’aiguille de droite et tricoter les 9 mailles suivantes à l’envers.

 

Tourner, tricoter 9 mailles à l’endroit.

 

Tourner, glisser 1 maille et tricoter les 8 mailles suivantes à l’envers.

 

Tourner, tricoter les  8 mailles à l’endroit.

 

… et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il ne reste que 2 mailles sur l’aiguille.

 

Tourner, glisser 1 maille, tricoter 1 maille envers.

 

Tourner, tricoter 14 mailles à l’endroit.

 

Tourner, tricoter les 14 mailles à l’envers.

 

Tourner et reprendre au début.

 

Tricoter ainsi jusqu’à la longueur souhaitée.



Si ça n'intéresse PERSONNE, merci de me le dire afin que je ne réitère pas l'expérience

.
Repost 0
Published by La Femme des steppes - dans Ce que mon humeur me dicte
commenter cet article
9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 22:19


Retrouvons un ton plus léger. Enfin... léger.

Figurez-vous que j'ai.....

j'ai.......

j'ai...



LA RECETTE DU CLOUG !!

Oui !

Incroyable, n'est-ce pas ?

Fils Aîné est revenu de chez un copain et me l'a donnée, pensant que c'était un flan à la noix de coco !

Mais non, je vous le confirme, c'est bien du Cloug.



Comme je suis bonne âme, je vais la partager :

- 1 boîte de lait concentré (sucré, pas sucré ??? au pif, j'ai mis sucré)
- 400 g. de sucre (oui, oui... faut qu'ça tienne au corps)
- 3 oeufs entiers
- 100 g. de noix de coco râpée (faites ce que vous voulez avec les 25 grammes qui restent)
- sirop de caramel (1/2 verre d'eau et 15 sucres -déjà là, je subodorais un truc louche ; j'ai mis du tout-fait)

Mélanger tout. Battre les blancs en neige. Enduire le moule de caramel.

Cuire au four th. 6 environ 30 minutes (moi j'ai mis 1 heure et demi parce que c'était pas cuit).


Je vous conseille de prendre un moule que vous souhaitez après mettre à la poubelle. Et n'oubliez pas de vous laver les dents immédiatement après, sinon vous vous réveillerez demain avec des caries, sûr !

A mon avis, il y a dû oublier de noter un ingrédient, non ? Parce que dans ma recette à moi, j'ai en plus deux mesures de boîte de lait.

"Ca être Cloug... "


Repost 0
Published by La Femme des steppes - dans Ce que mon humeur me dicte
commenter cet article
8 novembre 2009 7 08 /11 /novembre /2009 22:49



Et voilà, mon petit frère... à toi aussi, c'est arrivé.

Ainsi donc, félicitation à toi et à ma belle-soeur,

pour la naissance de ce bébé, votre premier.



J'hésite encore pour les souhaits de la Bonne Fée. Enfin bon, je suis ici sur mon blog que personne dans la famille ne connaît, donc je peux me lâcher, hum ?

Je te souhaite donc :

- qu'un débile ne s'amuse pas avec ton bébé à le jeter en l'air jusqu'à ce qu'il en soit lassé, malgré les imprécations de ses parents.

- que le même ne s'amuse pas à faire passer ton bébé d'une épaule sur l'autre jusqu'à le faire tomber de toute sa hauteur sur le rebord en béton du jardin, la veille de son baptême... histoire de passer quelques heures à l'hosto alors que tu as toute ta famille et ta belle-famille à gérer dans ta maison.

- que personne ne vienne te traiter de nazi et de tortionnaire le jour où tu laisseras ton fils avec son slip mouillé en plein été, une demi-heure avant le bain, lassé de le changer pour la quinzième fois de la journée.

- qu'une personne hilare n'apprenne pas à la chair de ta chair tous les gros mots rigolos que tu ne trouves pas appropriés dans la bouche d'un enfant de trois ans.

- qu'un iconoclaste ne débarque pas les bras chargés de tout un lot d'instruments africains, certes très "roots" mais aussi très bruyant dans une famille où dorment DEUX bébés et où évoluent deux autres nains.

- qu'un fouteur de merde ne s'avise pas de menacer sérieusement d'appeler la DDASS parceque tu as osé coller une claque à ton gamin, un jour de grand énervement.

- qu'un mec qui croit savoir tout mieux que toi ne te balance pas régulièrement des conseils d'éducation alors que lui... n'a pas de gamin.

... je te souhaite aussi que jamais ton fils ne t'écrive des lettres d'insultes, qu'il ne décide pas un jour de t'appeler par ton prénom, de refuser de prononcer "mon père, ma mère", ne change de nom pour ne pas s'appeler comme toi, ne t'accuse pas de tous ses malheurs même -et surtout- de ceux dont tu n'es pas responsable.

Bref, je te souhaite plein de bonheurs avec ton fils...

.... et plein de courage à lui avec son père.

.



Repost 0
Published by La Femme des steppes - dans Ce que mon humeur me dicte
commenter cet article
6 novembre 2009 5 06 /11 /novembre /2009 10:12

Bon, c'est mon premier "tag". C'est bien parce que c'est toi, hein !

Je suis désolée, vous allez me croire exhibitionniste,

mais c'est pas de ma faute, on me l'a demandé.

Après ma garde-robe en gris, voici donc

mes chaussure de fiiiiiiiiiiiiiiiiiille !!

C'est Framboize carrée qui veut tout savoir

Comme je n'arrivais pas à choisir, j'en ai mis plusieurs.

Et puis comme je n'avais pas envie de faire mon ménage,

j'ai trouvé une super excuse pour glandouiller ce matin.


Repost 0
Published by La Femme des steppes - dans Ce que mon humeur me dicte
commenter cet article
5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 19:16

Fille Aînée est rentrée hier d'une dizaine de jours de vacances avec sa meilleure amie / cousine et leurs grands-parents -mes parents.

Elle a passé des vacances extraordinaires. Apparemment, toutes les deux se sont comportées comme de petits anges, enfin tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. -A part son bulletin scolaire qui vraiment n'est pas à la hauteur, et qui m'a vallu quelques jours de profond mécontentement, mais ceci est une autre histoire.

Bref, tout ça pour dire qu'avant de partir, j'avais demandé à mon père s'il pouvait nous rapporter du parfum, à moi et à l'Homme des Steppes, car quelqu'un (mais qui ?) m'avait dit que le parfum était bien moins cher en Espagne.

Fille Aînée, en défaisant ses valises, m'apporte ledit parfum. Beverly Hills de Georgio pour moi et Terre d'Hermès pour Monsieur. Wahou... le méga flacon !! Ce matin, j'appelle mon père et lui demande combien nous lui devons pour le parfum. "Cadeau !" me dit-il. Moi, un peu gênée, car Fille Aînée m'avait confié que le parfum n'était pas du tout moins cher. Et mon cher Père commence à me raconter son équipée chez Hermès (non, non, pas acheté dans une parfumerie, mais carrément dans le Saint des Saints).

"- j'ai commencé à dire que c'était aussi cher qu'en France................... pis qu'on était étrangers alors qu'elle pouvait bien nous faire un duty free..................................... pis comme elle ne voulait pas, j'ai essayé de négocier mais elle n'a pas voulu.... pis.... "


Mon père marchande chez Hermès.

Je renie ma filiation. (*)














(*) Non, Papa, c'est pour plaisanter. Je t'aime énormément, mais le côté "enfance marocaine", parfois... pfff...

.

Repost 0
Published by La Femme des steppes - dans Ce que mon humeur me dicte
commenter cet article
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 18:31


Je lui ai même piqué son pseudo, à mon fils.

Non, d'habitude, ce n'est pas trop mon truc, tous ces petits jeux obsessionnels.

Pis là, j'ai cliqué sur un lien et je suis tombée sur un jeu dont je n'arrive plus à me débarrasser. J'en rêve même la nuit !

C'est terrible, j'y resterais des heures...

C'est ça : -couvrez vous les yeux si vous avez peur-



Je ne sais pas si je vais vous mettre le lien, je n'aimerais pas être responsable d'abandon de poste de mères de familles respectables.

Si ?

Ok.


http://qplaygames.jeu.fr/games/coldfusion.htm#content


Bientôt, je vais battre mon mari et tuer mes gosses pour pouvoir jouer en paix, si ça continue

.
Repost 0
Published by La Femme des steppes - dans Ce que mon humeur me dicte
commenter cet article
1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 19:46


Aujourd'hui, temps de chiottes Toussaints.


L'éloignement de notre famille et de nos terres ancestrales peut avoir quelques avantages : nous n'avons aucune tombe à fleurir ce jour-là, ni aucun dîner de famille en l'honneur de nos chers disparus.




L'Homme des Steppes tenait cependant absolument à sortir, visiter un truc. Moi j'aime bien visiter des trucs, pas de problème. Sauf que là, le truc qu'il avait choisi de visiter, c'était à 1 heure 30 de bagnole. Moi j'adore conduire, c'est sûr... mais enfin, 3 heures de bagnole sous la flotte pour une visite de musée de deux heures, j'ai trouvé que c'était un peu pourri comme plan.

Je compulse donc le Guide Vert, trace un périmètre raisonnable (pour un temps de chiottes Toussaints) et présente à la foule plusieurs propositions.

Sauf que......

.... à chaque fois qu'on regardait les détails, il était écrit en lettres de feu : "fermé le 1er janvier, 1er mai, 8 mai, 15 août, 1er novembre, 11 novembre et 25 décembre".
Et il paraît qu'on est le 1er novembre. Seul le choix de Monsieur était ouvert aujourd'hui...

Qu'à cela ne tienne, après discussion, nous décidons de remettre à demain la sortie culturelle et de la troquer contre une sortie consommation. Allez Cocotte, prends la bagnole et roule, roule. Vingt minutes après, nous voici devant la grande enseigne (bleue et jaune) où nous escomptons trouver deux commodes pour les jumeaux (absolument urgentissime, vous en conviendrez...).

Et là... comme des cons.... on s'est retrouvés devant un parking vide.

C'était fermé.

Bien fait pour nous, ça nous apprendra à vouloir faire bosser les gens le dimanche !

.
Repost 0
Published by La Femme des steppes - dans Ce que mon humeur me dicte
commenter cet article
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 01:46


Il y a des journées bien remplies...

Cet après-midi, nous sommes allés visiter l'exposition sur Jeanne de Flandres, à Lille.

Elle a lieu au Musée Hospice Comtesse, rue de la Monnaie. Très joli musée, bien restauré. La salle des malades, bien que "coupée" par les cloisons de l'exposition, est de toute beauté.

Quant à l'expo, elle est très intéressante. Très éclectique, elle présente des panneaux chronologiques historiques, des vitrines contenant de menus objets (dont des patins à boue !!! oui, oui !!!). Une salle est consacrée aux actes, lettres et décrets, ainsi qu'à de magnifiques incunables. Les écritures de ces livres, ainsi que les illustrations et les lettres enluminées sont d'un raffinement qui laisse pantois.

Les enfants (8, de 18 à 11 ans) ont bien apprécié. Ils ont appris quelques trucs, se sont usé les yeux à essayer de déchiffrer le roman de Perceval, se sont amusés à imiter le bras reliquaire -trop fort, on aurait dit 8 scouts en train de saluer-, se sont emmélés les pinceaux dans les arbres généalogiques ("mais, siiiii, j'te dis qu'elle a été mariée deux fois !! Regarde : une fois avec Ferrand et l'autre avec Marie de.... ??? Ah non, tiens, ça ne doit pas être ça..").

Le soir, pizza et gâteaux time chez nos compagnons d'expo. Super début de soirée au coin du feu... alanguis, nous discutons bouquins, boulots, enfin de tout et de rien mais avec bonheur. Nous passons à table. Très bonne ambiance. L'Homme des Steppes, qui a toujours un peu de mal avec le statut de "mari de la Femme des Steppes" est très détendu. Le courant passe bien avec le mari de mon amie. Et puis au dessert... la cata...

"In the mood" retentit dans mon sac à main. 21.50. Signal comminatoire, à cette heure-ci, de quelqu'un de vraiment desespéré.

-"Allooooooooooooooo ? (in petto : Maman, Papa ? Il est arrivé quelque chose à Fille Aînée ? Belle soeur ? Il est arrivé quelque chose à Belle-Maman ?).

- Euh... Salut, c'est Ginette....

- ............................

- Tu vas bien ? Euh....... vous n'auriez pas oublié la soirée chez Wilfried ?

- Ben, c'est pas demain ?

- Euh non... c'est ce soir...".

Ah merde... la fameuse soirée avec que des anciens collègues de l'Homme des Steppes, où il est l'Invité Surprise... c'est ballot...

L'Homme des Steppes, consterné. Blanc comme un linge. Se flagelle à l'intérieur -j'entends les coups même à l'autre bout de la table. Pris en défaut, LUI !

Et puis nos -je l'espère futurs- amis, un peu morts de rire quand même, prennent tout en main. Allez hop, on finit le dessert, on vous ramène à la maison, on garde vos enfants, vous filez là-bas tous les deux. Confiez la clef de la maison aux gosses, on les reconduira et hop, hop, hop, plus vite que ça !!!

Nous voilà donc partis pour une deuxième soirée -à mon goût plutôt ch*ante, mais que ne ferait-on pas pour l'orgueil
l'honneur de l'Homme !

Sur le chemin me vient à l'esprit que Meilleur Copain de Fils Aîné nous a dit lundi que ses parents voulaient nous inviter vendredi. N'ayant pas eu de nouvelles, j'ai supposé que c'était tombé à l'eau. Un doute affreux s'insinue en moi : étions-nous invités à une troisième soirée ce soir ? J'en frémis... je n'ose même pas consulter mon répondeur.

.
Repost 0
Published by La Femme des steppes - dans Ce que mon humeur me dicte
commenter cet article
29 octobre 2009 4 29 /10 /octobre /2009 23:15
Encore un bouquin de la bibliothèque tournante...

Mais cette fois-ci, c'est du lourd ! Du très lourd.



Virghil Gheorghiu, son nom est un peu connu, son plus célébre ouvrage est "la vingt-cinquième heure". Ne me demandez pas de quoi ça parle, je connais juste le titre.

Ce livre-là est l'histoire d'un village, et à travers ce village de la population roumaine pauvre. De ceux qui vivent dans les montagnes, asservis par les tyrans locaux qui ne sont même pas Roumains, en plus. Comme consolation, ils ont leur honneur et leur religion. Et la chance de mourir à la guerre en héros, éventuellement, comme le Caporal Kyralessa, du village du même nom.

Dans ces montagnes sévit Bogomil, sorte de Robin des Bois, légende vivante, qui vole aux riches pour donner aux pauvres, défie l'autorité, ouvre les coffres d'une main, donne des pièces d'or aux petites filles.

Il faut bien qu'un jour, le tyran (le général Dracopol) se fâche.

L'écriture de ce livre est tellement imagée que j'avais l'impression d'avoir sous les yeux une bande dessinée,  mélange des décors de Tintin (le château du tyran ressemble à celui du Sceptre d'Ottokar) et des personnages des Pieds Nickelés. Les soldats ont de grosses moustaches, les paysans sont humbles, à tourner leur coiffure dans leurs mains, les enfants sont rachitiques, le prêtre famélique et desespéré...

Ce livre est aussi plein d'humour et les choses essentielles sont dites l'air de rien.

Aux deux tiers, pourtant, le ton change. Il est moins léger, plus âpre et plus profond. Le maître d'école se lance dans de grandes diatribes, le petit héros prie la Sainte Mère de Dieu pendant des heures... cela surprend, déroute. En toute honnêteté, j'ai un peu zappé car j'avais hâte de connaître le dénouement de l'histoire.

Quelques morceaux choisis :

"Vous serez tous fusillés, ou hachés menu, avec de gros yatagans ! L'un d'entre vous me dira où est Bogomil ! (...) Même parmi les douze apôtres, on a trouvé un traître : crois-tu que parmi les cent paysans que j'ai enfermés (.....) je ne trouverai pas un Judas ?"

"Il semble que toute la gloire mlitaire tienne dans les boutons. A cause de cela, toutes les armées en font un usage démesuré. A l'apogée de leur gloire, les armées ont dépassé le nombre de cent boutons par officier. Les deux soldats qui escortent la malle n'en ont plus un seul maintenant. A cause de cela, ils n'ont plus du tout l'aspect militaire. (...) Pour un militaire, perdre ses boutons, c'est pis que perdre le paradis."

 "Les autorités ne veulent pas comprendre que l'"un" est toujours plus fort que le "nombre". A cause de cela, Jésus-Christ abandonne le troupeau, pour sauver une seule brebis. "Un" est plus important que "tous"".

"Je vais envoyer au Roi ma démission, dit le général. J'irai finir mes jours sur la Côte d'Azur, loin de ce peuple barbare, où tout ce qu'on touche se transforme en légende !!!"
Repost 0
Published by La Femme des steppes - dans Je fais ma critique...
commenter cet article
29 octobre 2009 4 29 /10 /octobre /2009 16:20



Aujourd'hui, je vais faire une petit pub.

Je veux vous présenter le blog de N'eva.

N'eva et moi nous sommes rencontrées sur un forum internet.

Puis nous nous sommes rencontrées en vrai... plusieurs fois.

Notre première rencontre eut lieu dans une bibliothèque...

Enfin voilà.

N'eva est quelqu'un que j'apprécie énormément, à beaucoup de points de vue.

Et je suis TRES contente qu'elle ait ouvert un blog. 

Et voilà son adresse => http://belgara.over-blog.com

.

Repost 0
Published by La Femme des steppes - dans Ce que mon humeur me dicte
commenter cet article

.

 

 

schrtroumpfgrognon-copie-1.JPG


Mon livre du moment

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSkxR_EP2qYXxeKN__rX4oqk5ST_YLnxLpwotE3tpt8wSZXDCqWBQ

 

 

 

 

 

 Ma radio fétiche 

http://www.riadenjazz.com/2008/jazzradio.jpg 

Jazz radio...

 

http://www-d0.fnal.gov/~laflores/anidanca.gif

 

Rechercher

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  .