Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 11:58
Je ne voulais pas y aller. C'est bête, je sais, mais bon.

Je ne voulais pas y aller car Fils Cadet avait fait le casting, il avait apparemment fait une bonne prestation -on m'avait même interviewée pour le reportage de 66 minutes-, et puis finalement, il n'a pas été retenu, probablement car nous n'avions pas le privilège d'habiter en région parisienne. Le tournage devait initialement se faire style colonie de vacances en Espagne et en Belgique, mais a été en fait entièrement réalisé en région parisienne ; cela permettait aux enfants de rentrer chez eux tous les soirs.

Bon, ce n'est pas très important, ce n'était pas pour faire une carrière mais uniquement car c'était le Petit Nicolas, personnage fétiche de Fils Cadet.



Donc, j'y suis allée avec un petit pincement à l'ego au coeur quand même.

Verdict ? Pas mal. C'est bête, j'aurais bien aimé dire : "super !". Mais non.

Bien entendu, le scénario ne pouvait être chose qu'un empilage des petites aventures que l'on trouve dans les livres, avec un fil conducteur pour lier tout cela style paupiette. Le fil directeur est plutôt bien trouvé : Nicolas pense qu'il va avoir un petit frère et a peur que ses parents ne l'abandonnent. Aidé de ses copains, il a recours à toutes les idées les plus farfelues afin que cela n'arrive pas.

Du coup, certaines scènes sont vraiment très réussies, drôles, vivantes, énergiques ; et d'autres scènes traînent en longueur. On sent bien qu'elles ne sont là que pour la compréhension de l'histoire globale et arrivent un peu comme un cheveu sur la soupe. C'est bien dommage, car cela donne au film une impression de montagnes russes, manquant de cohésion.

Certains gamins sont absolument délicieux. Je pense plus particulièrement à :


Agnan, le premier de la classe. Enervant à souhait mais tellement représentatif du fayot-je-sais-tout ! 




Alceste, le bon gros qui passe son temps à manger et à penser à la bouffe.




Clotaire, le cancre. Absolument génial ! Drôle, expressif, convaincant, attendrissant.




... et Rufus, grimaceur excellent, bouille drôlatique... j'y aurais bien vu Fils Cadet


Par contre, Eudes, le querelleur batailleur, est réduit à sa plus simple expression... et Nicolas est assez inconsistant.

Bref, je conseille quand même pour passer un bon moment. L'Homme des Steppes, qui y allait avec la ferme intention de faire la sieste, a été régulièrement secoué de rires, c'est dire !

Bande annonce :



Partager cet article

Repost 0
Published by La Femme des steppes - dans Je fais ma critique...
commenter cet article

commentaires

Christel, alias Monsieur Martin 03/11/2009 22:58


Je l'ai vu aussi. J'ai trové le film gentillet. On passe un bon moment mais ce n'est pas le film de l'année.


La Femme des steppes 03/11/2009 23:06


Oui, voilà... c'est exactement ça. Je pense qu'on l'achètera quand même en DVD aux enfants lorsqu'il sortira, car il fait un peu partie de l'histoire familiale, mais pas de quoi se taper le c*l par
terre jusqu'à la syncope !


N'eva 27/10/2009 10:51


Ah bah ça fait plaisir ! 

J'adore quand Clotaire montre à Aignan comment on va au coin... Vraiment attendrissant !



La Femme des steppes 27/10/2009 13:55


Hi, hi, hi... bon, pour ma punition, je ferai un bel article sur ton nouveau blog


ma-ger-de 27/10/2009 10:51


effectivement, vu comme ça je pense que tu as raison!!! des bises


La femme des steppes 27/10/2009 09:10


Quelle gourdasse je suis !! N'eva, j'ai effacé ton commentaire par erreur !!! Alors je disais :

"j'étais sûre que Clotaire aurait ta préférence... en plus il porte le même prénom que Fiston. Je crois aux caractères des prénoms !"


Coq 27/10/2009 02:29


J'attendrai de le voir en DVD je crois... Je sens quand même le scénario mal ficelé et les gags téléphonés... Et puis j'aime tellement le petit Nicolas avec la tête dessinée par Sempé, je serais
forcément déçue par un "vrai" petit garçon...


La Femme des steppes 27/10/2009 09:06


Je crois que dans ces cas-là, peu à peu le film "raté" s'efface de notre esprit pour relaisser place au livre et aux images que l'on a depuis toujours.

Ca m'est arrivé pour... pour.... ah ben voilà, ça m'échappe, dis donc !


.

 

 

schrtroumpfgrognon-copie-1.JPG


Mon livre du moment

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSkxR_EP2qYXxeKN__rX4oqk5ST_YLnxLpwotE3tpt8wSZXDCqWBQ

 

 

 

 

 

 Ma radio fétiche 

http://www.riadenjazz.com/2008/jazzradio.jpg 

Jazz radio...

 

http://www-d0.fnal.gov/~laflores/anidanca.gif

 

Rechercher

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  .