Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2009 4 29 /10 /octobre /2009 23:15
Encore un bouquin de la bibliothèque tournante...

Mais cette fois-ci, c'est du lourd ! Du très lourd.



Virghil Gheorghiu, son nom est un peu connu, son plus célébre ouvrage est "la vingt-cinquième heure". Ne me demandez pas de quoi ça parle, je connais juste le titre.

Ce livre-là est l'histoire d'un village, et à travers ce village de la population roumaine pauvre. De ceux qui vivent dans les montagnes, asservis par les tyrans locaux qui ne sont même pas Roumains, en plus. Comme consolation, ils ont leur honneur et leur religion. Et la chance de mourir à la guerre en héros, éventuellement, comme le Caporal Kyralessa, du village du même nom.

Dans ces montagnes sévit Bogomil, sorte de Robin des Bois, légende vivante, qui vole aux riches pour donner aux pauvres, défie l'autorité, ouvre les coffres d'une main, donne des pièces d'or aux petites filles.

Il faut bien qu'un jour, le tyran (le général Dracopol) se fâche.

L'écriture de ce livre est tellement imagée que j'avais l'impression d'avoir sous les yeux une bande dessinée,  mélange des décors de Tintin (le château du tyran ressemble à celui du Sceptre d'Ottokar) et des personnages des Pieds Nickelés. Les soldats ont de grosses moustaches, les paysans sont humbles, à tourner leur coiffure dans leurs mains, les enfants sont rachitiques, le prêtre famélique et desespéré...

Ce livre est aussi plein d'humour et les choses essentielles sont dites l'air de rien.

Aux deux tiers, pourtant, le ton change. Il est moins léger, plus âpre et plus profond. Le maître d'école se lance dans de grandes diatribes, le petit héros prie la Sainte Mère de Dieu pendant des heures... cela surprend, déroute. En toute honnêteté, j'ai un peu zappé car j'avais hâte de connaître le dénouement de l'histoire.

Quelques morceaux choisis :

"Vous serez tous fusillés, ou hachés menu, avec de gros yatagans ! L'un d'entre vous me dira où est Bogomil ! (...) Même parmi les douze apôtres, on a trouvé un traître : crois-tu que parmi les cent paysans que j'ai enfermés (.....) je ne trouverai pas un Judas ?"

"Il semble que toute la gloire mlitaire tienne dans les boutons. A cause de cela, toutes les armées en font un usage démesuré. A l'apogée de leur gloire, les armées ont dépassé le nombre de cent boutons par officier. Les deux soldats qui escortent la malle n'en ont plus un seul maintenant. A cause de cela, ils n'ont plus du tout l'aspect militaire. (...) Pour un militaire, perdre ses boutons, c'est pis que perdre le paradis."

 "Les autorités ne veulent pas comprendre que l'"un" est toujours plus fort que le "nombre". A cause de cela, Jésus-Christ abandonne le troupeau, pour sauver une seule brebis. "Un" est plus important que "tous"".

"Je vais envoyer au Roi ma démission, dit le général. J'irai finir mes jours sur la Côte d'Azur, loin de ce peuple barbare, où tout ce qu'on touche se transforme en légende !!!"

Partager cet article

Repost 0
Published by La Femme des steppes - dans Je fais ma critique...
commenter cet article

commentaires

kat 01/11/2009 23:58


ah oui, du lourd


La Femme des steppes 02/11/2009 22:42


Tant que ce n'est pas lié aux chevilles et jeté au fond d'un lac, ça passe bien


kahlan 30/10/2009 11:36


Ah, s'il t'a plu, je note, alors ! En effet, les citations sont marrantes et imagées, c'est sympa !


La Femme des steppes 31/10/2009 01:36


Je pense que je vais en emprunter d'autres de cet auteur. Il me plaît bien...


Coq 29/10/2009 23:24


Hum donc je disais...
Ah tiens enfin un bouquin que tu as bien aimé !


La Femme des steppes 29/10/2009 23:31


Coq, toi ici !!!! Tu prendras bien un p'tit gâteau avec une petite tisane, hum ?

Oui, oui, enfin un livre qui m'a bien plu ! Je suis généralement bon public en fait.

Ma méthode pour choisir des livres, c'est de taper dans le rayonnage de la bibliothèque et de prendre ce qui tombe (en gros....). J'évite les tête de gondoles de librairies, j'évite les livres qui
ont, comme c'est la mode, un commentaire manuscrit (?) tromboné sur la couverture, j'évite les livres dont tout le monde parle. Je me dis que s'ils sont valables, ils m'arriveront dans les mains un
jour...

-le prochain aussi, il m'a plu... punaise, qu'est-ce que j'avale, en ce moment !


.

 

 

schrtroumpfgrognon-copie-1.JPG


Mon livre du moment

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSkxR_EP2qYXxeKN__rX4oqk5ST_YLnxLpwotE3tpt8wSZXDCqWBQ

 

 

 

 

 

 Ma radio fétiche 

http://www.riadenjazz.com/2008/jazzradio.jpg 

Jazz radio...

 

http://www-d0.fnal.gov/~laflores/anidanca.gif

 

Rechercher

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  .