Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2010 1 04 /01 /janvier /2010 21:11

http://www-evasion.imag.fr/Membres/Fabrice.Neyret/NaturalScenes/neige/IMG_4904flocon2.JPG

Chez Aude Terrienne,


l'hiver la fait se calfeutrer...

je la comprends.

Le printemps renaissant est certainement plus gai.


Et pourtant...


L'automne réveille en moi un sentiment d'urgence... De profiter encore de la verdure des arbres avant qu'elle ne tombe en morceaux... Dans mon jardin, le lierre accroché au vilain grillage me signifie que ce temps n'est plus si lointain.. il rougit et pâlit de ses feuilles triangulaires et les marrons qui gonflent les poches de mes enfants, brandis triomphalement comme des trophées, me semblent surgis soudainement du néant, sans que je les aie vus naître.

J'aime l'hiver par ce qu'il réveille de bien être quand on quitte la froidure pour un lieu chaleureux. Les lunettes qui s'embuent, la chevelure qu'on ébroue en enlevant le chapeau, les pelures qu'on enlève en découvrant son cou, les manteaux qui s'entassent et le sourire immense qui accueille les voyageurs.


J'ai souvenir d'un pub Anglais dans la montagne... nous étions à essorer... les abords des lacs étaient déserts...  en poussant la porte, la chaleur, l'odeur du feu, les rires joyeux et la promesse d'un moment doux passé autour de la cheminée. L'été ne nous aurait pas offert tout cela. L'hiver est contraste.

Je n'aime rien tant que de faire de la patisserie quand le ciel est morne... musique maestro et le fumet de ces gâteaux que nous partagerons ensemble... Les après midi passés à confectionner les petits gâteaux de Noël... que je distribue en aumônières scellées d'un bout de raphia agrémenté d'étoiles en pâte à sel..

J'aime quand le froid assourdit les sons... Ils restent sur place, avez-vous remarqué ? Quand même notre vision semble étouffée, nos gestes ralentis... quand nous passons devant un trou de lumière et que nous aimerions y être happé mais passons notre chemin, ombre dans la pénombre...

.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by La Femme des steppes - dans Textes d'une autre vie
commenter cet article

commentaires

Majorelle 06/01/2010 18:37


Ton texte m'a beaucoup plu car tu as su décririe ces instants hors du temps que génére l'hiver, l'entrée dans un lieu chaud, les journées pâtisseries, etc..
Même si j'ai émigré sous les palmiers, j'ai passé de nombreuses années dans les Alpes et j'y retourne assez souvent voir le froid!! et oui comme il est bon de rentrer  dans un intérieur
chaleureux, les joues rougies par le froid et le grand air, après une randonnée ou une journée de ski!
tu m'en as donnée la nostalgie!
bonne soirée.


La Femme des steppes 07/01/2010 11:00


Alors je t'invite ici, aujourd'hui... tout est blanc et la neige crisse sous les pas. Et je suis bien au chaud... et je vais faire une brioche

Enfin... essayer, car la dernière fois, cela s'était soldé par une grosse crise de rigolade et des gâteaux absolument... originaux (on va dire comme ça !)


Aude Terrienne 06/01/2010 11:11


Et bien ça alors!
Mais t'es une tite coquine toi! Tu fais des liens comme ça vers mon blog, sans rien me dire, j'aime!
Tu vois, je crois qu'on est conditionnés par notre enfance, et moi j'ai passé mon enfance jusqu'à 13-15 ans dans un pays où il y a toujours des feuilles: le Vietnam.
Sauf quand les américains y ont balancé du napalm.
L'habitat, les maisons, dans ces pays là a peu d'importance.
Les enfants jouent dans les jardins, dans les cours, dans les rues, ils ne sont pas engoncés dans des chaussures qui puent, pas gênés aux entournures par des pulls et des manteaux, leurs gestes
sont libres.
J'ai remarqué que les gens élevés dans ces conditions climatiques ont une façon de se mouvoir, même une fois transplantés en europe, plus harmonieuse,plus fluide que les gens qui n'ont connu la
liberté qu'en été pendant leur enfance.
Outre les branches des arbres qui me font penser à des gibets de potence, l'hiver me blesse car je perds ma fluidité de mouvements.
Et puis moi qui aime aller dehors, quand il fait froid, en marchant, j'ai le dos qui se coince de froid, et j'ai mal plusieurs jours d'affilée aux endroits où j'ai eu froid, même le dos collé
contre un radiateur, mon corps se souvient de la douleur-froid que je lui ai infligée.
Je sais, c'est difficile à comprendre.
Merci de m'avoir lue en tous cas.
Non, on ne s'ennuie pas plus dans un pays chaud que dans un pays froid, tout dépend de la culture de ce pays.
Bisous et encore merci.


La Femme des steppes 07/01/2010 10:58


Ah mais je suis comme ça Je parle de ceux et de ce que j'aime bien lorsque j'en ai envie, juste pour le plaisir.

Ce que tu me dis des pays chauds ne me surprend pas. Mine de rien, cela fait un souci de moins à régler, quand on n'a pas besoin de pomper son énergie à lutter contre le froid ! Le froid n'est pas
notre ami... il suffit d'avoir une panne de chaudière pour remettre les pieds dans la réalité et de se demander avec horreur comment font ceux qui ne peuvent se chauffer !

Je me souviens de cette histoire horrible, en 2004 : deux officiers africains en scolarité à Saint Cyr avaient trouvé la mort dans un exercice de haute montagne. Ce n'est pas un hasard si ce sont
justement des Africains qui n'ont pu supporter le froid. J'avais trouvé assassin de la part de leurs supérieurs de ne pas prendre en compte ce critère avant de les envoyer en pleine tempête de
neige où le vent glacial et mordant a eu raison de leur vie

http://www.afrik.com/article12985.html


Mimisan 06/01/2010 09:19


Amusant: je lis ça en venant tout droit de chez Aude-Terrienne. Amusant chassé-croisé d'un blog à l'autre...
Bonne soirée au coin du feu


La Femme des steppes 07/01/2010 10:50


Arf... Je n'ai pas de cheminée J'en profite lorsque je suis chez ma belle-mère qui elle, en a une magnifique !

De toutes manières, je ne sais pas faire un feu, alors c'est aussi bien comme ça !


kat 05/01/2010 19:39


wahooo....tu me ferais presque aimer l'hiver....mais je dois avouer que ce n'est pas ma saison préférée...sauf s'il y a du soleil, j'ai beaucoup besoin de soleil, mes origines espagnole sans
doute...
bisous


La Femme des steppes 05/01/2010 22:52


Si je te disais que j'ai passé l'après midi au soleil derrière ma baie vitrée, à jouer à la mollusque bienheureuse, pendant que mon aspirateur attendait dans la partie sombre du salon... en vain.



evanescence 05/01/2010 15:18


Très joliment dit! Mais à moi, tu ne vas pas me faire changer d'avis. j'aime pas l"hiver, parce que j'ai froid et que ça me fait tomber malade. J'aime la chaleur et la nature qui va autour de cette
saison.


La Femme des steppes 05/01/2010 22:51


Arf... bon, ok, j'ai perdu !

Enfin, en ce qui te concerne, tu as des circonstances atténuantes, tout de même !




.

 

 

schrtroumpfgrognon-copie-1.JPG


Mon livre du moment

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSkxR_EP2qYXxeKN__rX4oqk5ST_YLnxLpwotE3tpt8wSZXDCqWBQ

 

 

 

 

 

 Ma radio fétiche 

http://www.riadenjazz.com/2008/jazzradio.jpg 

Jazz radio...

 

http://www-d0.fnal.gov/~laflores/anidanca.gif

 

Rechercher

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  .