Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 19:43

Je fais un lot

Tout d'abord,

http://www.deslivres.com/images/products/image/Bibliocollege---le-bal-irene-nemirovsky.jpg"le bal" d'Irène Némirovsi.

Obligemment prêté par Fille Aînée,

qui l'a lu dans le cadre des cours de français de 3ème.




Et bien j'ai été déçue. Plein de monde m'en avait pourtant parlé en bien. Et puis Irène Nemirovski, j'aime beaucoup.

Mais là... je ne sais pas. J'ai trouvé ça un peu court. Je pensais que l'histoire allait nous dérouler une belle vengeance bien ourdie, bien cruelle, comme les adolescentes peuvent l'être. Et puis non.

Le fait aussi d'avoir lu le livre dans cette édition n'a pas aidé, je pense. Les lignes sont numérotés. Il y a beaucoup de notes de bas de page, qui expliquent des mots de vocabulaire (explications dont je n'ai pas besoin) et cela m'a génée.

J'attends avec impatience de récupérer "une suite française" du même auteur, livre qui tourne dans la bibliothèque tournante et n'est pas encore arrivé jusqu'à moi.

L'histoire :

Soudainement devenus riches, les Kampf donnent un bal pour se lancer dans le monde. Antoinette, quatorze ans, rêve d'y participer mais se heurte à l'interdiction de sa mère. Plus que le récit d'une vengeance, le Bal compte parmi les chefs-d'oeuvre consacrés à l'enfance.


Ensuite,

http://www.mollat.com/cache/Couvertures/9782253117186.jpg"Un secret" de Philippe Grimbert

Là aussi, un livre prêté par Fille Aînée,

conseillé par sa prof de français.





L'histoire :

Entouré de silence, ployant sous une culpabilité familiale, le narrateur raconte un passé qu'il s'invente jusqu'à ce que Louise, vieille amie de ses parents, lui dise la vérité. L'histoire se passe dans les années après la deuxième guerre mondiale.

Alors celui-là.... je n'ai qu'un mot... magnifique.

Une introspection dans la tête de l'auteur. Ses questionnements, sa douleur de ne pas être l'enfant dont son père rêve, la sensation diffuse qu'un secret plane quelque part autour de lui.

Vraiment un très beau livre, très poignant.

Il existe également un film... que je me suis empressée de commander sur mon vidéo club préféré.


Puis,

"Le poids des secrets" de Aki Shimazaki

http://www.renaud-bray.com/ImagesEditeurs/PG/658/658714-gf.jpg http://a21.idata.over-blog.com/0/36/89/31/shimazaki.jpg http://4.bp.blogspot.com/_p7xfXu234lM/SFYajF4TApI/AAAAAAAAAV0/etufoCuBTUo/s400/tsubame.jpg http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/Grandes110/0/6/2/9782742779260.gif http://www.images-chapitre.com/ima2/original/566/23528566_4531108.jpg

Ce sont de petits bouquins, tout mince. En une soirée, maxi deux, on peut lire un tome.

L'histoire :

Dans une lettre laissée à sa fiIle après sa mort, Yukiko, une survivante de la bombe atomique, évoque les épisodes de son enfance et de son adolescence auprès de ses parents, d'abord à Tokyo puis à Nagasaki. Elle reconstitue le puzzle d'une vie familiale marquée par les mensonges d'un père qui l'ont poussée à commettre un meurtre. Obéissant à une mécanique implacable qui mêle vie et Histoire, ce court premier roman marie le lourd parfum des camélias (tsubaki) à celui du cyanure. Sans céder au cynisme et avec un soupçon de bouddhisme, il rappelle douloureusement que nul n'échappe à son destin.

L'histoire est donc posée. Le premier épisode est celui qui va lier tous les protagonistes de l'histoire. Quatre générations sont présentes. Les racines de chacun plongent avant le grand séisme de 1923 qui détruisit Tokyo et se terminent avec les arrières-petits-enfants. Chaque livre est raconté par l'un des personnages, qui donne son point de vue et raconte son histoire avant et après l'événement.

On peut ainsi avoir une vue d'ensemble et comprendre les mécanismes qui ont poussé chacun à agir comme il l'a fait.
Le lecteur a ainsi une vue très intime, qui englobe l'histoire personnelle, l'histoire du Japon, de la Corée, de la Chine, les  traditions, la vie quotidienne... tout est mêlé dans ces livres écrits sobrement, mais dont s'échappent une sérénité et une lumière tout à fait bienvenue.

Fille Aînée a aussi beaucoup aimé... elle refile même les bouquins à sa prof d'histoire, au fur et à mesure


Et enfin, deux DVD qui valent le déplacement :

http://www.rdm-video.fr/images/jaquettes/videos/V13335.jpg

Mère Thérésa,

de Kevin Connor
avec Géraldine Chaplin






Le film a traîné plusieurs semaines sur la table du salon avant qu'on se décide à le regarder. Tout le monde faisait un peu la soupe à la grimace, préférant Terminator 4 par exemple (film dont je ne vous parlerai pas car il n'y a vraiment rien à en dire) à l'histoire d'une bonne soeur.

L'autre soir, nous nous sommes lancés. Subjugués. Tous. Moi, l'Homme des Steppes, et la marmaille de 16 à 11 ans.

On s'en fiche d'être croyant ou pas. L'histoire de Mère Thérésa est l'histoire de l'humanité. De la pauvreté, immuable. Des religions dont les représentants ne sont pas toujours là où ils devraient être. D'une personne extraordinaire qui va dépasser tous ses préjugés (et ceux des autres) et se dévouer pour des gens qui ne lui ont rien demandé, uniquement parce qu'elle sait que sa vie est auprès d'eux.

Sans être voyeuriste, ni revendicatif, ce film montre l'évolution de cette religieuse que rien ne destinait à être une rebelle.

Vraiment une personne exceptionnelle qui mérite bien quelques heures d'attention.


http://infiltres2cine.files.wordpress.com/2009/10/bons-baisers-de-bruges.jpgBons baisers de Bruges
De Martin McDonagh
Avec Collin Farrel







L'histoire :

R
ay et Ken sont deux tueurs à gages irlandais. Après un travail qui a mal tourné à Londres, ils sont envoyés à Bruges par Harry, leur patron, pour se faire oublier. Leur seul ordre: ne pas bouger et attendre les instructions. Mais les caractères différents des deux personnages ne voient pas la chose de la même manière…

Ce film est gé-nial.

Franchement, généralement, les histoires de tueurs, ce n'est pas trop ma tasse de thé. La mafia, les méchants, tout ça... je ne les aime pas.

Mais là, il faut avouer que ce film est quand même hyper classe. Assez violent par moment, mais pas de la violence pour la violence. Juste parce que, quand un mec tombe d'un beffroi, ça éclabousse un peu, c'est normal.

A part ça, le film est drôle. On ne rit pas à gorge déployée, faut pas exagérer, mais tout de même, on pouffe et on ricane de nombreuses fois.

Et puis, le film est beau. Bruges... c'est une ville magnifique. Même en hiver. Même vue par le regard de tueurs.

Vraiment, je vous le conseille. C'est un film surprenant et déroutant. A savourer jusqu'à la dernière seconde.

Bande annonce :



 http://hollywoodlostandfound.net/pictures/animation/thatsallfolks.jpg

.

Bon...............................................

Partager cet article

Repost 0
Published by La Femme des steppes - dans Je fais ma critique...
commenter cet article

commentaires

Chris 04/02/2010 23:14


Merci pour tes découvertes que tu nous fais partager. Moi qui aime l'Inde, je ne savais qu'un film existait sur Mère Térésa. Je vais essayer de réserver le DVD à la médiathèque.



La Femme des steppes 05/02/2010 11:55


Je pense qu'il va te plaire. Pour le "grand public", c'est un film très accessible.

Bien sûr, pour ceux qui connaissent la vie de Mère Thérésa par coeur, c'est sûrement un peu léger, mais...


kat 28/01/2010 00:18


ici on parle toujours du quart d'heure Béarnais!
ma petite main innocente pourrait bien tirer un prix spécial...
genre, le prix du commentaire le moins enthousiasme pour mes 1 an, hihi...
du coup, j'ai l'impression de t'avoir un peu forcé la main...t'étais pas obligé, hein....merci...
bonne nuit!


La Femme des steppes 28/01/2010 18:19


Meuh non, tu ne m'as pas forcé la main !! Ca m'a amusée de le faire !!!


kat 27/01/2010 23:50


rien à faire sur ce coup là...juste un com....
tirage au sort demain pour un cadeau ou deux home made...
bon dodo ma belle!


La Femme des steppes 28/01/2010 00:08


Ben... j'ai eu UNE MINUTE de retard. Ca compte quand même ?

Y aurait pas une main pas innocente qui pourrait attribuer un prix spécial ?


kat 27/01/2010 23:08


je te dirai ça
rien à voir, mais si ça te dis, il te reste jusqu'à minuit pour participer à mon concours pour ma première année blogesque....
c'est là:
http://aujoyeubazar.over-blog.com/article-j-ai-1-an-et-je-fete-ca--42601678.html
bises


La Femme des steppes 27/01/2010 23:48


Pfff.... plus qu'un quart d'heure ! Je suis déjà en phase "je me prépare pour ma lecture du soir".

Et puis, tu sais, moi, les concours, les tags, tout ça tout ça, c'est pas trop mon truc

Bonne nuitée


kat 27/01/2010 22:17


ma grande est en train de lire "un secret", je lui pique dès ce soir


La Femme des steppes 27/01/2010 23:04


Ah, ah... Je serais curieuse de savoir ce que vous en pensez toutes les deux. Ma fille n'avait pas trop aimé, en fait !


.

 

 

schrtroumpfgrognon-copie-1.JPG


Mon livre du moment

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSkxR_EP2qYXxeKN__rX4oqk5ST_YLnxLpwotE3tpt8wSZXDCqWBQ

 

 

 

 

 

 Ma radio fétiche 

http://www.riadenjazz.com/2008/jazzradio.jpg 

Jazz radio...

 

http://www-d0.fnal.gov/~laflores/anidanca.gif

 

Rechercher

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  .